Comment transiter vers Google Analytics 4 en douceur ? Les erreurs à ne pas commettre

Quelles sont les erreurs à éviter pour que la transition de Universal Google Analytics à Google Analytics 4

Comme nous l’avons déjà évoqué auparavant dans notre article Google Analytics passe à la vitesse supérieure avec la version 4 , Google Analytics 4 va devenir une réalité pour des millions d’entreprises.

En effet, après 17 ans d’existence, Google Analytics, tel que nous le connaissons, cessera d’exister et une version plus évoluée et qui prend mieux en compte les impératifs de notre temps verra le jour dès le 1er juillet 2023.

La nouvelle version prendra en compte les nouveaux comportements des consommateurs ainsi que les changements qui se sont produits dans le monde digital.

Avec cette nouvelle version, les entreprises seront armées pour mieux comprendre leurs clients et par conséquent avoir un meilleur retour sur investissement de leurs initiatives marketing sur les différents appareil et plateformes numériques.

Une des priorités de Google Analytics 4 sera de traiter la confidentialité des données pour respecter les nouvelles réglementations en vigueur.

Avec cette nouvelle version, les entreprises auront accès à des informations essentielles pour comprendre leurs clients sur tous les appareils et plateformes digitaux.

Quelles sont les erreurs à éviter pour que la transition se fasse en douceur ? Nous avons sélectionné les plus communes.

1. Oublier de spécifier la devise dans votre site e-commerce

Si vous êtes un site e-commerce et que vous vendez des produits ou des services en ligne, nous vous recommandons d’implémenter un suivi des activités d’achat dans GA4. Vous serez en mesure de comprendre quelles sources de trafic ou de campagnes génèrent plus de vente.

Google propose un document officiel pour vous aider à implémenter toutes ces étapes, cependant, le document ne spécifie pas que vous devez obligatoirement paramétrer la ou les devise(s) d’achat de votre site e-commerce.

Contrairement à la version précédente, Google Analytics 4 impose d’ajouter la ou les devise(s) de transaction.

Concrètement, vous devez vous assurer que dans votre balise GA4 dans Google Tag Manager, vous activez le paramétrage de la devise et que sa valeur respecte les directives internationales ISO. Par exemple, vous devez paramétrer le dollar américain en USD, l’euro en EUR, le franc suisse en CHF, etc.

L’erreur à ne pas commettre est d’utiliser le sigle monétaire correspondant (par exemple £, $, etc.) car GA4 ne sera pas en mesure de les identifier.

Suivez le guide !

2. Créer un événement alors que ce n’est pas nécessaire

Il faut savoir que quand vous envoyez des événements personnalisés à GA4, ils apparaissent automatiquement dans vos rapports. Vous n’avez donc pas besoin de les enregistrer ou de les créer dans l’interface.

Par contre, vous devez enregistrer les paramètres personnalisés que vous envoyez à Google Analytics 4 et que vous souhaitez utiliser comme dimensions personnalisées dans l’interface.

En envoyant un événement avec Google Tag Manager, vous allez en fait créer deux fois le même événement.

3. Anticipez le succès de votre projet !

Google Analytics 4 vous permet d’enregistrer jusqu’à 50 dimensions personnalisées par propriété. Donc, si vous créez trop de noms de paramètres d’événements différents, vous pouvez rapidement arriver à la limite du système. Vous risquez de ne plus être en mesure d’enregistrer des nouvelles dimensions personnalisées.

Le mot d’ordre est donc : Anticipez ! En mettant en place un processus de dénomination équilibré et prudent, vous avez la possibilité de créer d’autres paramètres au fur et à mesure que votre projet grandit.

4. Bien conserver vos données

Google Analytics 4 vous propose deux types de rapports : les rapports standard et les explorations.

Le grand avantage des données des rapports standard est qu’elles n’expirent pas. Ce n’est pas le cas pour les rapports d’explorations qui ne gardent que les données des deux derniers mois.

Pour éviter des surprises, nous vous recommandons de modifiez les paramétrages en suivant ces étapes lorsque vous créez une nouvelle propriété :

  • Ouvrir le menu Admin de votre GA4
  • Sélectionner Paramètres des données
  • Sélectionner Rétention
  • Sélectionner 14 mois

Attention, les 14 mois de rétention des données commencent à partir du moment où vous modifiez le paramétrage. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas retrouver vos données rétroactivement.

A noter que les utilisateurs qui paient un abonnement Google Analytics 360 peuvent garder leurs données encore plus longtemps.

Vous souhaitez implémenter une stratégie d’analyse de données performante et atteindre vos objectifs ?

→ Discutez-en avec nos spécialistes

5. Trafic interne, renvois indésirables

Si plusieurs de vos employés ou collègues naviguent sur votre site, leurs événements seront automatiquement collectés par GA4.

Pour réduire l’enregistrement de données inutiles, l’astuce est d’exclure tout le trafic interne. Par conséquent, la qualité des données collectées dans votre propriété Google Analytics 4 sera nettement améliorée.

6. Utilisez une version Google Analytics par site

Si vous travaillez sur plusieurs versions d’un même site Web, par exemple, une comme test et une autre pour la version finale en ligne, assurez-vous que vous utilisiez des propriétés GA4 distinctes pour chaque version du site web.

En effet, les utilisateurs risquent d’envoyer les données des deux versions du site web à la même propriété en espérant que le système filtrera les différents segments. Vos rapports risquent d’être saturés.

Nous vous conseillons d’utiliser des propriétés distinctes pour chaque version du site Web.

7. Transférer des événements depuis Universal Analytics

Dans les paramètres du flux de donnée Google Analytics 4, il existe une fonction nommée “Collect Universal Analytics Events”. Cette fonctionnalité est disponible à la condition que votre Universal Analytics ait été installé avec analytics.js et si vous n’utilisez pas Google Tag Manager pour effectuer cette configuration.

Une fois que vous aurez activé cette fonctionnalité, GA4 essaiera automatiquement de récupérer tous les événements suivis par le code de suivi analytics.js. Vous devriez voir tous ces événements dans les rapports de Google Analytics 4.

Cependant, si vous utilisez cette fonctionnalité, vous allez tout transférer sur la nouvelle version Google Analytics, y compris les noms d’événements, les libellés, les catégories, les événements qui ne sont plus pertinents ou qui sont redondants, etc.

Google Analytics 4 est l’occasion de recommencer avec un outil propre et en ordre, dans lequel vous avez la possibilité de configurer votre système d’analyse et la convention de dénomination des événements. Pour éviter cette situation, installez GA4 manuellement.

En conclusion…

Google Analytics 4 est décidément un outil du futur. Nous espérons que vous aurez appris des informations utiles sur cette nouvelle version de Google Analytics tant attendue ! En connaissant certaines astuces, vous pouvez en faire un outil incroyable pour améliorer visiblement les résultats votre business.

Afin de vous préparer tranquillement à la transition, nous vous recommandons de l’installer sans attendre. Jusqu’à ce que la version actuelle devienne obsolète, vous aurez assez de temps pour apprendre à maîtriser Google Analytics 4 et configurer tous les paramétrages pour qu’ils s’adaptent parfaitement à vos besoins.

Si vous avez besoin de conseils ou si vous avez besoin d’une agence experte qui vous accompagne dans cette transition, chez Eminence, agence digitale à Genève, nous avons une équipe formée pour vous installer Google Analytics 4 et faire que cette transition se passe tout en douceur.