La beauté : un secteur en pleine révolution digitale

La beauté : un secteur en pleine révolution digitale

Blog
Table des matières

Le secteur de la beauté a toujours été à la pointe de l’innovation et de la réinvention de l’e-commerce, et cette année n’a pas fait exception.

Pour faire face à l’évolution des habitudes d’achat des consommateurs, les marques du secteur des soins et de la beauté doivent plus que jamais adopter une approche omnicanale et utiliser l’ensemble des points de contact digitaux disponibles pour maximiser l’engagement et augmenter les ventes.

Chiffres clés sur le marché de la beauté face à l’e-commerce :

  • La beauté est un secteur dynamique en pleine expansion. Presque quotidiennement, de nouvelles marques et entreprises cosmétiques voient le jour autour de concepts révolutionnaires et inédits.
  • Selon les chiffres du cabinet d’analyse Zion Market Research, d’ici 2024, le marché mondial des cosmétiques devrait peser 863 milliards de dollars.
  • Le marché mondial des produits cosmétiques affiche un taux de croissance annuel impressionnant : il est passé de 483 milliards de dollars en 2020 à 511 milliards en 2021 ! Avec un taux de croissance annuel de 4,75 % à l’échelle mondiale, le secteur de la beauté devrait dépasser 716 milliards de dollars en 2025 et atteindre 784,6 milliards de dollars en 2027.
  • Selon une analyse de Edge Retail Insight, au cours des cinq prochaines années, les ventes en ligne de produits de soin et de beauté augmenteront plus de trois fois plus vite que les ventes en magasin. Avec la crise du COVID-19, les confinements et les fermetures de magasins, les habitudes d’achat ont drastiquement changé.
  • Au total, les ventes au détail de produits de santé, de beauté et de soins personnels devraient progresser de 305 milliards de dollars dans le monde entre 2021 et 2026 pour atteindre 1,34 billion de dollars. Un peu plus de 50% de la croissance proviendra du commerce électronique.

Les tendances digitales qui révolutionnent le secteur de la beauté en 2022

RV, RA et partenariats technologiques pour une expérience hyper-personnalisée

Les nouvelles technologies dans le secteur de la beauté progressent à pas de géant, immergeant l’Intelligence Artificielle (IA), la réalité augmentée (RA) et la réalité virtuelle (RV) dans des marques comme MAC, NARS et L’Oréal.

Le Directeur Général de L’Oréal Inde, Amit Jain, a déclaré que le PDG de l’entreprise avait fixé une mission globale pour que la marque “passe d’une entreprise de beauté à une entreprise de technologie de la beauté”, en raison de l’impact du marché et des habitudes de consommation en constante évolution exacerbées par la récente pandémie mondiale. Et il n’est pas le seul. En Malaisie, la marque de soins de la peau Nutox s’est associée à Ministry XR pour créer un “outil d’analyse de la peau” alimenté par le Machine Learning afin d’offrir aux clients une expérience hyper-personnalisée lorsqu’ils achètent des produits de soin de la peau sans avoir à les essayer au préalable avec des échantillons de produits.

L’outil est mis à la disposition de toute personne disposant d’un smartphone pour analyser sa peau et identifier les principaux problèmes cutanés tels que les rides, l’hyperpigmentation, la texture et l’aspect terne.

Facebook a aussi suivi la tendance avec le studio Spark AR afin de créer une expérience interactive en utilisant la réalité augmentée.

Des marques comme Chanel, YSL, Charlotte Tilbury et Maybelline proposent désormais elles aussi des services d’essayage RV sur leur site web et leurs applications mobiles.

Une beauté naturelle, pure et transparente

Les consommateurs recherchent désormais des marques qui sont aussi transparentes dans le choix des ingrédients que naturelles. Alors que la beauté est un secteur qui crée un buzz croissant à travers l’industrie depuis 2018, c’est encore un sujet controversé, déroutant et toujours aussi énigmatique, qui peut présenter plus de questions que de réponses.

Par exemple, la FDA et l’UE varient sur la liste des ingrédients interdits – la FDA en interdit 11 alors que l’UE en interdit 1 328. De plus en plus de marques commencent à sortir de la confusion avec des approches minimalistes et transparentes alors que les consommateurs prêtent une attention grandissante à la liste des ingrédients au dos du paquet.

Cet empressement à essayer quelque chose de nouveau permet l’essor de nouvelles niches comme la beauté bleue, un concept faisant référence à des produits qui visent à protéger les océans et les réserves d’eau (comme One Ocean Beauty, qui s’associe à l’organisation caritative Oceana).

D’autres marques comme From Molly With Love, Biossance et Beautycounter énumèrent spécifiquement les ingrédients qui ne figurent pas dans leurs produits, avant d’énumérer ceux qui y figurent.

Le big data pour le développement de nouveaux produits

Dans l’industrie de la beauté, de plus en plus de marques adoptent l’utilisation de données pour le développement de nouveaux produits qui répondent aux besoins exacts de leurs consommateurs.

Le géant Olay a pu améliorer ses profits en mettant en œuvre des stratégies digitales basées sur la data et en développant une compréhension approfondie de ce que ses consommateurs recherchent vraiment. En association avec Procter and Gamble, la marque a lancé Olay Skin Advisor, un outil web de collecte de données destiné à aider les gens à comprendre les produits adaptés à leur peau. À ce jour, le Olay Skin Advisor a recueilli plus de dix millions de points de données, qui ont eu un impact significatif sur le développement des produits.

→ Une démarche d’intelligence web vous intéresse ?

Grâce aux datas collectés, Olay a appris qu’un pourcentage important de consommateurs souhaitait en fait des produits de soin pour la peau sans parfum. La marque a donc lancé des versions non parfumées de ses crèmes hydratantes pour le visage Olay Whip, qui sont devenues aussi populaires que les produits originaux. Olay a poursuivi cette stratégie pour de futurs produits, dont Olay Retinol 24 ; la marque a constaté que le rétinol était l’ingrédient le plus recherché et a décidé de créer un nouveau produit basé sur cette recherche.

L’influence marketing

Le marketing d’influence fait partie des stratégies de commerce électronique de la beauté depuis quelques années et ce n’est pas près de disparaître. Le rapport 2020 Value of Beauty du British Beauty Council a révélé que le marketing d’influence avait une fois de plus donné à l’industrie une impulsion notable en termes de capacité économique et que pour chaque dollar dépensé en marketing d’influence, les marques obtenaient un retour sur investissement d’environ 11,45 dollars.

→ Comment Eminence élabore-t-elle votre stratégie d’influence ?

La Harvard Business School a indiqué que les dépenses mondiales consacrées au marketing d’influence sont passées d’une estimation de 2 milliards de dollars en 2017 à environ 8 milliards de dollars en 2019, et que ces dépenses devraient bondir à 15 milliards de dollars en 2022.

Ces observations sont confirmées par le fait que le géant de la beauté Estée Lauder consacre désormais 75 % de son budget marketing aux influenceurs.

Cas Client
Comment Bodyline Center a fait décoller sa notoriété et son son trafic

Les meilleures stratégies de marketing digital pour votre business de beauté

Développez une stratégie de référencement

Les meilleurs classements dans les moteurs de recherche sont l’un des principaux piliers d’une stratégie de marketing digital réussie. Il est donc essentiel de comprendre le référencement pour augmenter de manière significative votre trafic et la notoriété de votre marque.

→ Vous souhaitez implémenter une stratégie SEO efficace ?

93 % des expériences en ligne commencent par un moteur de recherche et chaque jour, les internautes utilisent Google pour effectuer plus de 3,5 milliards de recherches. Aux États-Unis, 78 % des personnes utilisent le Web pour rechercher des produits et des services avant de prendre une décision d’achat. C’est pourquoi le référencement est vital pour le succès de votre entreprise.

75 % des internautes ne dépassent jamais la première page d’une recherche Google ! Ce qui vous fait perdre des centaines, voire des milliers de clients potentiels si vous ne figurez pas sur la première page des résultats de recherche. En outre, les trois premiers résultats de la recherche organique représentent 60 % du trafic total.

Rester à la pointe du référencement demande beaucoup de temps, de recherche et d’expérimentation. Les algorithmes de Google sont constamment mis à jour, il est donc important de se tenir au courant des derniers changements. Mais l’investissement en vaut la peine car lorsque votre site Web commence à se classer parmi les premiers sur des résultats de recherche de Google, vous bénéficiez d’une plus grande visibilité. Ce qui signifie plus de trafic, plus de conversions et, finalement, plus de revenus.

Vous souhaitez implémenter une une stratégie digitale performante et atteindre vos objectifs commerciaux ?

Optez pour les expériences virtuelles en ligne

Les sites web doivent répondre à des questions qui seraient normalement traitées en magasin. Vous voulez savoir comment une crème hydratante particulière convient à votre type de peau ? Vous essayez de trouver l’anticerne parfait ? Les marques de produits de beauté reconnaissent de plus en plus l’importance de s’engager auprès de leur public cible par le biais d’expériences virtuelles interactives en ligne.

L’application Virtual Artist de Sephora est un outil pratique que vous pouvez utiliser depuis votre ordinateur portable ou votre mobile pour essayer virtuellement différentes teintes. Bien que cette expérience ne soit pas la même qu’en magasin, Sephora offre une alternative numérique interactive afin de faciliter le processus d’achat et répondre aux besoins de ces clients.

Mettez l’accent sur les publicités payantes

Une stratégie de marketing digital pour votre marque devrait inclure des publicités payantes car elles offrent aux marques de beauté la possibilité d’atteindre les clients à un rythme beaucoup plus rapide que les posts organiques.

→ Une démarche SEA vous intéresse ?

Avec les annonces ciblées, vous ne touchez activement que les personnes susceptibles d’être intéressées par votre produit ou service cosmétique grâce à vos efforts marketing.

Avec le ciblage publicitaire, vous pouvez contrôler votre emplacement géographique et votre public cible afin de vous assurer que vos publicités ne soient diffusées qu’auprès de l’audience que vous ciblez et à personne d’autre. Cela augmente la probabilité d’obtenir plus de clics.

Profitez des outils social media

Les marques de beauté ont adopté les médias sociaux pour accroître la notoriété de leur entreprise et finalement générer des revenus et des ventes.

Instagram shopping, par exemple, vous offre une multitude d’outils qui vous permettent de faire connaitre et promouvoir vos produits de beauté auprès de votre cible.

Grâce aux collections, vous pouvez personnaliser votre boutique en classant vos produits par thèmes (nouveautés, idées cadeaux, tendances saisonnières et bien plus encore). Ou bien, en utilisant les Lives Instagram, vous pouvez mettre en avant vos produits de beauté en temps réel. Cela vous aide aussi à utiliser des fonctionnalités comme les questions/réponses afin d’interagir avec votre audience en temps réel et répondre à leurs besoins.

→ Une démarche réseaux sociaux vous intéresse ?

Facebook est aussi une excellente plateforme pour promouvoir votre marque de beauté. Vous pouvez créer une boutique en ligne afin de mettre en avant votre inventaire produit.

Facebook a récemment introduit les Reels sur sa plateforme suite au succès sur Instagram. Ces formats peuvent être intéressants pour améliorer votre notoriété et accroitre votre Reach tout en faisant connaitre vos produits.

Bien que le secteur de la beauté représente un environnement hautement compétitif et un défi pour se tailler une place, en optant pour des stratégies digitales efficaces et créatives comme celles mentionnées ci-dessus, vous pouvez mieux engager vos clients et vous démarquer des pratiques commerciales dépassées.

Si vous opérez dans le secteur de la beauté et vous avez besoin d’accompagnement dans la mise en place de votre stratégie digitale, n’hésitez pas à contacter Eminence.

Rejoignez notre newsletter